Quand Vous Serez Bien Vieille Commentaire

Quand Vous Serez Bien Vieille Commentaire

Le poème

Quand vous serez bien vieille

Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz chantant mes vers, en vous émerveillant :
“Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.”

Lors vous northward’aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de Ronsard ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serai sous la terre, et fantôme sans os
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos ;
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon flirtation et votre fier dédain.
Vivez, si k’en croyez, northward’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Pierre de Ronsard,
Sonnets pour Hélène, 1578

Portrait posthume de Ronsard par 50’École de Blois (vers 1620), musée des Beaux-Arts de Blois.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles

Cristèle

4,9

4,9 (70 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Julie

5

v (85 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Albane

4,9

iv,ix (117 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Konan pacome

5

5 (39 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Koffi felicien

4,9

4,nine (56 avis)

Gift icon

oneer
cours offert !

Valentine

5

5 (38 avis)

Gift icon

ier
cours offert !

Sophie

4,9

4,nine (17 avis)

Gift icon

aneer
cours offert !

Chrys

5

v (111 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Cristèle

4,9

4,ix (seventy avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Julie

5

v (85 avis)

Gift icon

ier
cours offert !

Albane

4,9

4,9 (117 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Konan pacome

5

v (39 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Koffi felicien

4,9

iv,9 (56 avis)

Gift icon

oneer
cours offert !

Valentine

5

five (38 avis)

Gift icon

1er
cours offert !

Sophie

4,9

four,ix (17 avis)

Gift icon

ier
cours offert !

Chrys

5

five (111 avis)

Gift icon

oneer
cours offert !

C’est parti

Avant la lecture

Il faut étudier le
paratexte, c’est-à-dire le titre, l’auteur, la date, etc. Ces informations doivent être recoupées avec vos connaissances émanant du cours (courant littéraire, poète, recueil, etc.).

Le
titre
engage également à des attentes. Il donne des indices sur la nature du poème que le lecteur southward’apprête à lire.

En poésie, la
forme
est décisive : regarder le texte « de loin » permet d’avoir déjà une idée de la démarche du poète :

  • Vers, strophes ?
  • Si vers : vers réguliers, vers libres ?
  • Si vers réguliers : quel type de rimes ?
  • Le nombre de strophes…

Pour la lecture

Nous vous conseillons de
lire le poème plusieurs fois
, avec united nations stylo à la master qui vous permettra de noter ou souligner une découverte, une idée.

1ère
lecture :

  • Identifier le
    thème général

    du poème,
  • Identifier le
    registre
    : comique ? pathétique ? lyrique ? etc.,
  • Identifier les
    procédés d’écriture
    pour diffuser le sentiment du registre choisi : 50’assertion ? La diérèse ? etc.

2ème
lecture :

  • Dégager le
    gnaw lexical,
  • Place des mots :
    un mot au début du vers north’a pas la même valeur qu’un mot placé en fin de vers,
  • Déceler les
    figures de fashion
    (généralement très nombreuses dans un poème),
  • Travail sur les
    rimes
    : lien entre des mots qui riment, rimes riches ou faibles, etc.,
  • Analyse du
    rythme
    avec les règles de métriques.

En filigrane, vous devez garder cette question en tête pour fifty’analyse des procédés d’écriture : annotate le poète diffuse-t-il son thème général et comment fait-il ressentir au lecteur ses émotions ?

Prêt pour united nations cour de francais ?

Rédaction du commentaire

Partie du commentaire Visée Informations indispensables Écueils à éviter
Introduction – Présenter et situer le poète dans l’histoire de la littérature
– Présenter et situer le poème dans le recueil
– Présenter le projet de lecture (= annonce de la problématique)
– Présenter le programme (généralement, deux axes)
– Renseignements brefs sur 50’auteur
– Localisation poème dans le recueil (début ? Milieu ? Fin ? Quelle partie du recueil ?)
– Problématique (En quoi… ? Dans quelle mesure… ?)
– Les axes de réflexions
– Ne pas problématiser
– Utiliser des formules trop lourdes pour la présentation de l’auteur
Développement – Expliquer le poème le plus exhaustivement possible
– Argumenter pour justifier ses interprétations (le commentaire composé est united nations texte argumentatif)
– Etude de la forme (champs lexicaux, figures de styles, rimes, métrique, etc.)
– Etude du fond (ne jamais perdre de vue le addicted)
– Les transitions entre chaque idée/partie
– Construire le plan sur l’opposition fond/forme : chacune des parties doit contenir des deux
– Suivre le déroulement du poème, raconter l’histoire, paraphraser
– Ne pas commenter les citations utilisées
Conclusion – Dresser le bilan
– Exprimer clairement ses conclusions
– Elargir ses réflexions par une ouverture (lien avec un autre poème, un autre poète ? etc.)
– Les conclusions de fifty’argumentation – Répéter simplement ce qui a précédé

Ici, nous détaillerons par l’italique les différents moments du développement, mais ils ne sont normalement pas à signaler. De même, il ne doit pas reckoner de tableaux dans votre commentaire composé. Les listes à puces sont également à éviter, tout spécialement pour l’annonce du programme.

En outre, votre commentaire ne doit pas être aussi long que celui ici, qui a cascade objectif d’être exhaustif. Vous n’aurez jamais le temps d’écrire autant !

Où trouver des cours de soutien scolaire ?

Introduction

Pierre de Ronsard
est un
poète français
du
XVIème siècle
(1524-1585), qui fut le meneur du groupe de la
Pléiade.
Il est notamment connu pour ses sonnets amoureux et l’écriture d’une épopée, la
Franciade.

Le sonnet qui nous occupe ici s’intitule « Quand vous serez bien vieille », qui est extrait du recueil
Sonnets pour Hélène, paru en 1578. Il s’adresse à
Hélène de Surgères, et il est déjà, au moment de l’écriture, un poète célèbre.

Il lui fait des avances en anticipant le fait qu’elle sera bientôt vieille, et laide, et qu’elle se doit, pour rendre hommage à sa beauté, de céder à la séduction.

Annonce de la problématique

Comment Ronsard use-t-il de l’écriture poétique pour immortaliser une beauté destinée à dépérir ?

Annonce du plan

Nous verrons dans un premier temps le caractère original de la séduction de Ronsard. Nous analyserons enfin comment la poésie est célébrée par le poète, à travers la figure aimée.

Qu'est-ce qui inspire un poète ?
Nicolas Poussin,
L’inspiration du poète, 1630

Une séduction originale

Ronsard se sert de sa poésie pour contrer le « fier dédain » de Hélène dans le présent.

Une prototype peu flatteuse de la femme

Ronsard entreprend de faire le portrait d’Hélène en
anticipant sa vieillesse ; il en ressort un
contre-éloge
tout à fait surprenant.

Les nombreux
verbes au futur
(« serez », « direz », « aurez », etc.) viennent dépeindre ce que sera Hélène une fois vieille. Il insiste même sur ce point : « bien vieille ».

La beauté, elle, north’est figurée qu’à
l’imparfait,
via le
discours straight prêté à la femme : «
Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.
» ; cela vient consacrer le
caractère éphémère
de la beauté, qui se destine à être, dans le futur, rien que du passé.

Le poète imagine ainsi une Hélène vieille et pleine de regrets, comme le souligne l’utilisation du
participe présent
« regrettant ». Toute sa vieillesse serait ainsi occupée à se
souvenir de sa beauté, tandis que son présent ne serait
qu’impuissance
(« vieille accroupie »),
ennui
(avec la répétition des participes présents qui viennent évoquer le caractère long et monotone des activités) et
laideur.

Nostalgie de la fin de vie

Ronsard anticipe cascade Hélène une
fin de vie triste et emplie de regret.

On notera que la scène qu’il fantasme se tient « au soir, à la chandelle », paradigm qui est elle-même une
métaphore de la fin de la vie
d’Hélène.

Les vers coupés à
50’hémistiche
viennent figurer une
vieillesse réglée, monotone, tout comme
l’allitération
en « an » qui alourdit la sonorité du poème.

Jamais la beauté d’Hélène n’est désignée au présent, comme nous l’avons vu, et cela vient renforcer l’idée de son
caractère fugitif. De même, le poète fait rimer « belle » avec « chandelle », ce qui fait le
parallèle entre la fragilité et la fugacité des deux.

Au contraire, on dirait que
Ronsard south’applique à sa propre éloge plutôt qu’à celle d’Hélène.

Qui est le dieu de l'Amour ?
Venus und Amor, Sebastiano Ricci, 1700
50’image flatteuse du poète

Ronsard est au moins autant qu’Hélène au heart de ce poème. Il est certes présenté mort (« Je serai sous la terre, et fantôme sans os »), mais
il s’évite par là la même description dévalorisante qu’il réserve à une Hélène vieillie et moche.

Le premier
tercet
est ainsi construit sur une
symétrie
qui fait Ronsard et Hélène southward’opposer :

  • Ronsard sera « sous la terre », un « fantôme » qui est au « repos »
  • Hélène sera « au foyer », « vieille » et « accroupie », cet adjectif illustrant toute sa fatigue

Ainsi, au contraire d’Hélène,
Ronsard est united nations fantôme encore beau, encore reposé.

Surtout, beaucoup de
pronoms personnels sont à la première personne
et font référence à ses mots ou sa présence : « mes vers », « Je serai », « je prendrai », « mon amour », « m’en croyez ».

C’est bien grâce à la poésie de Ronsard que la beauté d’Hélène était mise en valeur, et connue : le deuxième quatrain fait comprendre qu’une servante, même harassée par son travail, se réveillerait telle une morte-vivante en entendant le nom de Ronsard.

La séduction de Ronsard se fait donc sur la base du
narcissisme du poète,
qui se félicite de la beauté de ses vers passés qui viennent immortaliser la beauté ancienne de la femme aimée. C’est que la poésie a ce pouvoir de
rendre une beauté immortelle.

La poésie, seule immortelle

50’argumentation en trois temps

Ce poème, qui se allot à Hélène, doit convaincre la belle de céder. Ainsi, Ronsard respecte une
dynamique argumentative :

  • Les deux premiers quatrains décrivent la morne vieillesse d’Hélène
  • Le premier tercet établit le parallèle entre la tranquillité du poète mort et la fatigue de la vieille
  • La chute finale, dans le dernier tercet, qui oppose fifty’avenir annoncé du premier vers (« Quand vous serez …») au présent encore swain (« dès aujourd’hui »)

Ce portrait fell doit donc
servir à Hélène pour réfléchir sur ce qu’elle veut faire de son présent.

Le poète se fait devin,
comme en Grèce lorsqu’il était messager des Dieux : il met en garde contre les dangers de l’avenir afin que son public profite de l’instant présent.

Le
carpe diem
comme morale

Ainsi, à la manière d’une fable, le sonnet de Ronsard se termine sur une
morale en deux vers :

Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie

Il exhorte Hélène à le croire, lui
le poète, qui détient la vérité : ce qui est important, c’est de vivre fifty’instant présent. La dernière formule est une référence explicite à la locution latine

carpe diem
, venant d’un poème du poète grec Horace, qui signifie littéralement «
cueille le jour
». La rose est une fleur éphémère pareille à la beauté, qui ne durera pas, et qu’il faut cueillir au moment où elle est la plus belle.

Cela signifie, dans le discours de Ronsard, que
Hélène doit dès à présent cueillir sa beauté, c’est-à-dire céder à la cour du poète.

Que veut dire carpe diem ?
Hélène doit cueillir la rose de sa beauté

Cette exhortation morale southward’appuie sur des verbes conjugués à l’impératif : « vivez » et « cueillez ».

L’éloge de sa poésie

Ronsard fait lui même l’éloge de sa poésie, en utilisant un
vocabulaire mélioratif
pour y faire référence : « chantant mes vers », « émerveillant », « célébrait », « bénissant », « louange », etc.

C’est dire que le poète rend en fait service à la belle, et lui
fait un honneur unique en vantant les mérites d’une beauté qui n’a pas vocation à durer, au contraire de sa poésie dont on se souviendra encore après sa mort. Si sa beauté doit disparaître, c’est
la mise en rimes qui la rend immortelle.

« Belle » (dernier mot du premier quatrain) et « immortelle » (dernier mot du deuxième quatrain) riment ensemble pour
souligner la toute-puissance de la poésie. Ils sont mis en évidence par leur identify parce que c’est là le vrai objet et le vrai pouvoir de la poésie de Ronsard.

Conclusion

Ce poème est
déroutant : Ronsard dépeint un
portrait péjoratif
de la femme qu’il cherche à séduire. Il met en avant
les dangers de la vieillesse et le caractère fugace de sa beauté.

Mais en faisant ainsi,
il consacre également la beauté d’Hélène, à qui il réserve l’écriture d’un poème. Surtout,
ce poème rend sa beauté immortelle, puisqu’elle sera souvenue de tous.

On retrouve le thème du
carpe diem
dans « Mignonne allons voir si la rose », qui se concentre sur le parallèle entre la fleur et la beauté, toutes deux éphémère.

Quand Vous Serez Bien Vieille Commentaire

Source: https://www.superprof.fr/ressources/langues/francais/lycee-fr3/1ere-es-fr3/poesie-de-la-pleiade.html

Popular:   J'espère Que Tout Va Bien Pour Toi

Ce site utilise des cookies pour améliorer la convivialité. Vous acceptez en utilisant le site Web plus loin.

Politique de confidentialité des cookies