Evaluation Svt 3eme Diversité Et Stabilité Génétique Des Individus

Evaluation Svt 3eme Diversité Et Stabilité Génétique Des Individus


Fifty’information génétique est portée par les gènes des molécules d’ADN : les gènes. Chaque gène existe en différentes versions : ce sont les allèles. Le génotype d’un individu ainsi que les facteurs extérieurs déterminent le phénotype de celui-ci. Ils sont à l’origine de la stabilité et de la diversité génétique des individus.












L’ADN est le support de l’information génétique. Les gènes, des portions d’ADN, expriment les caractères de l’individu. Les chromosomes qui se trouvent dans les cellules sont constitués d’ADN qui forme le caryotype d’un individu. L’information génétique détermine le génotype et le phénotype d’un individu.











L’data génétique, portée par la molécule d’ADN, est divisée en gènes.








ADN








L’ADN
(acide désoxyribonucléique) est un ensemble d’éléments chimiques nombreux, variés et reliés qui forment deux brins enroulés entre eux en une construction particulière dite de double hélice. Cette molécule universelle est le back up de l’information génétique de tous les êtres vivants. Les éléments chimiques se répètent de façon à one-time un code : le lawmaking génétique (comme un code-barres).




















Gène








Un gène
est une portion d’ADN responsable de l’expression et de la transmission d’un caractère héréditaire. Il représente fifty’unité de base de fifty’data génétique.








Le gène GFP donne une couleur fluorescente à fifty’individu.








-
















Puisque n’importe quel être vivant est capable de lire le même gène, ceci montre que 50’information génétique contenue dans les gènes et portée par l’ADN est la même pour tous les êtres vivants. Cette information génétique a été héritée d’un seul et même ancêtre commun à tous les êtres vivants sur Terre.














Les chromosomes sont des structures visibles dans la cellule quand celle-ci se multiplie. Ils ont la forme de bâtonnets et sont constitués d’ADN.

L’ADN d’une cellule est réparti en plusieurs chromosomes (46 chez l’espèce humaine).




Chromosome








Un chromosome
est constitué de longs filaments d’ADN pelotonnés.








-










Le plus long chromosome chez 50’être humain est le chromosome 1. Si l’on déroulait le chromosome 1, le filament d’ADN qui le compose mesurerait plus de viii cm.














Les chromosomes sont souvent invisibles au microscope. Toutefois, lorsqu’une cellule se divise, ils se condensent (c’est-à-dire qu’ils southward’enroulent sur eux-mêmes) et prennent la forme de bâtonnets que fifty’on peut voir au microscope.








-







Chez la plupart des êtres vivants, et en particulier chez l’homme, l’ADN forme plusieurs chromosomes distincts. L’ensemble des chromosomes constitue le caryotype d’une cellule.








Caryotype








Le caryotype
est une présentation organisée de l’ensemble des chromosomes d’une cellule.











Chez l’être humain, il y a 46 chromosomes qui forment 23 paires.











Les paires de chromosomes sont formées par des chromosomes qui fonctionnent ensemble. Pour les espèces qui ont une reproduction sexuée, comme l’humain, chaque paire est composée d’un chromosome qui vient de la mère et d’un chromosome qui vient du père.

Le plus souvent, les deux chromosomes d’une paire sont similaires (de par leur taille et de par l’information génétique contenue). Toutefois, il existe des cas, comme la paire 23 de chromosomes sexuels chez l’humain, où les deux chromosomes peuvent être différents.




Deux chromosomes qui appartiennent à la même paire sont dits homologues.















C

Les allèles, le génotype et le phénotype




50’information génétique est organisée sous forme de gènes dans la molécule d’ADN. L’ensemble des individus d’une espèce possède les mêmes gènes, on dit que ces individus possèdent le même génome. Néanmoins ces individus ne possèdent pas tous les mêmes allèles, on dit que ces individus ne possèdent pas le même génotype. Le génotype influence le phénotype de fifty’individu. Le fait de ne pas posséder les mêmes allèles est à l’origine de la diversité génétique dans une population.








Allèle








Un allèle
est une version d’un gène.











Génome








Le génome
est l’ensemble de l’information génétique d’un organisme contenu dans chaque cellule de 50’organisme sous forme de chromosomes. Le support de l’data génétique est l’ADN. Le mot « génome » vient de la contraction des mots « gènes » et « chromosomes ».











Génotype








Le génotype
est 50’ensemble des allèles d’united nations individu.











Les individus d’une même espèce possèdent les mêmes gènes mais pas forcément les mêmes allèles. Il existe des allèles dominants et des allèles récessifs.








Allèle ascendant








Un allèle
est dit
dominant
si, en présence de deux allèles d’un même gène, seul cet allèle s’exprime dans le phénotype.











Allèle récessif








Un allèle
est dit
récessif
si, en présence de deux allèles d’united nations même gène, cet allèle ne south’exprime pas dans le phénotype.











-







Dans le cas du gène ABO qui détermine le groupe sanguin chez fifty’humain, fifty’allèle O est récessif, tandis que A et B sont dominants. Cela signifie qu’un individu porteur sur un de ses chromosomes de 50’allèle A et sur fifty’autre chromosome de 50’allèle O aura un caractère A.

  • Un individu porteur des allèles A et B sera AB (les deux allèles due south’expriment).
  • Un individu porteur de fifty’allèle O sur les deux chromosomes sera O. En effet, en l’absence d’allèle ascendant, c’est 50’allèle récessif qui s’exprime.

Le fait de ne pas posséder les mêmes allèles est à fifty’origine de la diversité génétique dans une population, c’est la raison pour laquelle on trouve united nations m nombre de phénotypes.

Popular:   Triez Ce Tableau Par Ordre Alphabétique Des Prénoms




Phénotype








Un phénotype
désigne fifty’ensemble des caractères observables à une échelle donnée.
















II

L’origine de la stabilité et de la diversité génétique des individus




La stabilité génétique des individus est permise par la partitioning cellulaire. Les divisions lors de la méiose expliquent la diversité génétique des individus.









A

L’origine de la stabilité génétique des individus




La mitose est une division cellulaire qui, à partir d’une cellule mère, donne deux cellules filles génétiquement identiques entre elles et à la cellule mère. La mitose permet de distribuer la même data génétique à toutes les cellules d’un même organisme. Elle assure ainsi la stabilité génétique des cellules d’un individu.

Généralement, les cellules d’un même organisme contiennent chacune le même génotype. La mitose est une division cellulaire qui permet de former deux cellules filles génétiquement identiques entre elles et identiques à la cellule mère.




Mitose








La mitose
est une sectionalization cellulaire qui forme deux cellules filles, génétiquement identiques entre elles, à partir d’une cellule mère. Les deux cellules filles sont génétiquement identiques à la cellule mère.











Cellule mère








La cellule mère
est la cellule qui subit la segmentation cascade donner deux cellules filles.











Cellule fille








Une cellule fille
est une cellule issue d’une partition d’une cellule mère.











-







Dans 50’espèce humaine, la cellule-œuf est formée de 46 chromosomes. Lors de la fécondation, le gamète femelle apporte 23 chromosomes tout comme le gamète mâle, l’association des chromosomes des deux parents donne un caryotype à 46 chromosomes, ce qui conserve le caryotype d’une génération à l’autre.








-







Chaque parent a 46 chromosomes dans ses cellules et produit des gamètes avec 23 chromosomes. Les divisions cellulaires permettant la production de gamètes à 23 chromosomes à partir de cellules à 46 chromosomes sont nommées la « méiose ».








Méiose








La méiose
désigne une succession de deux divisions cellulaires donnant des gamètes ne possédant qu’un seul chromosome de chaque paire à partir d’une cellule possédant les paires de chromosomes.








-










La fécondation permet 50’assemblage des 2 gamètes à 23 chromosomes pour onetime le zygote à 46 chromosomes. La méiose et la fécondation assurent la stabilité du caryotype entre les parents et les enfants.












B

L’origine de la diversité génétique des individus




La méiose permet de réduire le nombre de chromosomes dans les gamètes. La formation des gamètes distribue aléatoirement les allèles d’un même gène: c’est le brassage génétique. Les divisions de la méiose sont à l’origine d’une diversité de gamètes aux génotypes différents.








-










La fécondation fusionne le noyau du spermatozoïde avec celui de l’ovule. Il existe une grande diversité de génotypes chez les gamètes. Les gamètes sélectionnés pour la fécondation déterminent les caractères du nouvel être vivant. Les enfants ne sont pas génétiquement identiques à leurs parents car les parents fabriquent des gamètes différents au cours de la méiose. La rencontre des gamètes est génétiquement aléatoire au cours de la fécondation.








Il existe des cas particuliers, tels que ceux des jumeaux.
















III

50’influence de la dynamique de la génétique sur les changements de la biodiversité




Dans une population, le génome et le caryotype sont conservés d’une génération à l’autre: c’est l’héritabilité. Cette héritabilité permet de maintenir une forme de stabilité génétique dans les groupes. Néanmoins des événements peuvent modifier la dynamique des populations. Les mutations sont à fifty’origine de 50’bogeyman de nouvelles allèles dans les populations.








Population








Une population
est united nations ensemble d’organismes de la même espèce qui partagent la même aire de reproduction.











Héritabilité








50’héritabilité
est le caractère de ce qui se transmet de génération en génération.











Les groupes de population sont stables car les caryotypes et les génomes sont conservés d’une génération à l’autre. Généralement, une population possède une diversité génétique auto tous les individus ne possèdent pas les mêmes allèles. Dans une population de clones, la diversité génétique est faible auto tous les individus possèdent les mêmes allèles.








Mutation








Une mutation
est un changement dans le programme génétique qui peut entraîner une modification d’un caractère au sein des individus d’une même espèce.











L’être humain employ les technologies génétiques (ou biotechnologies) cascade produire des organismes génétiquement modifiés (OGM). Ces OGM sont utilisés en agriculture et dans le milieu de la santé.








Organisme génétiquement modifié (OGM)








Un organisme génétiquement modifié(OGM)
est united nations organisme créé par l’être humain lors d’un transfert de gène.








-













L’environnement influence lui aussi le phénotype d’un individu à toutes les échelles. En revanche, les modifications engendrées par l’environnement ne sont pas héréditaires si elles ne touchent pas les gènes des gamètes.








Ces deux arbres ont deux phénotypes macroscopiques totalement différents. Pourtant, si des graines de ces deux arbres étaient mises en culture dans les mêmes conditions, alors les arbres obtenus seraient sensiblement similaires.








-




© Waugsberg via Wikimedia Eatables/© GeographBot via Wikimedia Commons



















Evaluation Svt 3eme Diversité Et Stabilité Génétique Des Individus

Source: https://www.kartable.fr/ressources/svt/cours/la-diversite-genetique-des-individus-3/60373

Ce site utilise des cookies pour améliorer la convivialité. Vous acceptez en utilisant le site Web plus loin.

Politique de confidentialité des cookies