La Colombe Et Le Jet D Eau

La Colombe Et Le Jet D Eau

la colombe poignardée d'Apollinaire«La colombe poignardée et le jet d’eau » d’Apollinaire vous semble difficile à analyser ? Tant mieux !

Pourquoi ? Parce que tout l’enjeu
d’une
analyse
du calligramme « La colombe poignardée et le jet d’eau » est d’expliquer pourquoi
ce poème est
difficile
à comprendre et garde sa part de
mystère.

Les dessins de Guillaume
Apollinaire
sont en effet

polysémiques
.

Cela veut dire qu’on peut y voir plusieurs choses : une colombe poignardée (ou peut-être pas…), un jet d’eau, une fontaine, mais également une bouche ou un oeil…. Le sens de ce calligramme ne se saisit pas dès la première lecture. Tant mieux : c’est cela qui fait l’enjeu de votre analyse.

Lire « La colombe poignardée et le jet d’eau » (le texte)


Exemple de commentaire composé
cascade « La colombe poignardée et le jet d’eau » d’Apollinaire:

I – Un calligramme

Fifty’intérêt de cet axe de lecture est de montrer qu’Apollinaire compose un poème dessiné qui demeure ambigu.

Il ne faut pas hésiter le jour de 50’oral de français à dire à votre examinateur que le sens de ce dessin est difficile à saisir car il peut faire fifty’objet de
plusieurs interprétations
(jet d’eau, oeil, bouche, colombe poignardée ou not).


la colombe poignardée et le jet d'eauA- Le dessin d’une colombe

Le premier dessin d’Apollinaire est une
colombe aux ailes déployées.

La colombe
symbolise
traditionnellement la
paix

et fifty’flirtation, mais ici elle est associée dans le titre à l’adjectif
«poignardée »
qui rompt la sérénité de l’image.

Vous pouvez observer que la
symétrie
et la
rectitude
du dessin (les vers sont disposés en lignes droites) sont
brisées
par 50’adjectif «poignardées» inscrit en courbe. Le
C
mis en relief dans le dessin pourrait évoquer le
pommeau
du poignard qui terrasse la colombe.

Mais il ne faut pas s’arrêter là. Certes, le titre du poème évoque une colombe poignardée. Pourtant, apparaît-elle
vraiment poignardée
dans le dessin d’Apollinaire?
Le
doute
est permis. D’autant plus que le dernier vers de ce premier dessin évoque une colombe qui
s’extasie

cette colombe s’extasie
 »)

Popular:   Espèce Chimique Dans L Eau Déminéralisée Sucrée

B – Le dessin du jet d’eau

Le deuxième dessin représente un
jet d’eau
qui jaillit d’un bassin.

Ce jaillissement suit united nations
mouvement ascendant et descendant
qui suggère à la fois l’espoir
et la
tristesse. En effet, le jaillissement de fifty’eau suggère tant le
« jaillissement vers le firmament »
plein d’énergie et d’espoir que la mort lente et mélancolique («
meurent mélancoliquement»

 ; «le soir tombe »).

Mais encore une fois, il ne faut pas s’arrêter là. Ce dessin d’Apollinaire représente-t-il vraiment le jet d’eau annoncé dans le titre ? Pas uniquement.

Ce dessin apparaît
polysémique : on peut lui donner
plusieurs interprétations. En effet, ne peut-on pas voir dans ce calligramme :

♦ United nations
œil
qui pleure, le O central suggérant la pupille ?
De nombreux éléments dans le poème évoquent les pleurs : «
vos regards », «yeux gris », «le jet d’eau pleure
 ».

♦ Une
bouche ouverte
qui prononce le «O » de la plainte mélancolique ?
Le texte évoque en effet cette lamentation plusieurs fois : «
lèvres fleuries », «la colombe south’extasie », «O mes amis », «O sanglante mer
 ».



Transition :

Les dessins d’Apollinaire sont polysémiques et
superposent united nations sens nouveau sur le poème.

En effet, les vers du poème « La colombe poignardée et le jet d’eau » n’évoquent pas directement une colombe ou un jet d’eau. Les vers parlent des amours perdues d’Apollinaire et des amis qu’il ne voit plus. C’est aussi un poème qui évoque la dureté de la guerre qui sépare Apollinaire de ceux qu’il aime.

A cet égard, « La colombe poignardée et le jet d’eau » est un poème élégiaque traditionnel.

Popular:   Se Mefier De L Eau Qui Dort

II – Un poème élégiaque

Un texte élégiaque est united nations texte qui exprime
la plainte, la mélancolie.

La plainte sur le temps qui passe, les amours qui disparaissent est un
thème traditionnel
de la poésie.

Ainsi, même si Apollinaire a choisi une forme poétique moderne (un calligramme), le thème du poème est traditionnel.

A- Le thème des amours perdues (le dessin de la colombe)

Apollinaire évoque des femmes qu’il a aimées. Il donne plusieurs
prénoms de femmes
(Mya, Annie, Marie etc). Fifty’écriture des prénoms en uppercase témoigne de l’importance de ces femmes dans la vie du poète.

En évoquant ses amours passées, Apollinaire southward’inscrit dans une
tradition littéraire.

«
Où êtes-vous ô jeunes filles
 » est une phrase qui fait référence à un poème de
François Villon
(« Mais où sont les neiges d’antan »). Dans ce poème, François Villon (auteur du 15ème siècle) évoque aussi les amours perdues. Comme Apollinaire fait référence aux écrits d’un autre poète, on parle d’intertextualité.

Évoquez les sonorités douces dans ce premier dessin.
L’allitération en « m » et l’assonance en « i »

créent un lien

entre toutes ces femmes aimées et
suggèrent l’harmonie, le bonheur passé.


B – Le Thème des amis dispersés (le dessin du jet d’eau)

Le dessin du
jet d’eau
n’évoque plus les femmes aimées. Apollinaire y évoque ses
amis masculins
qu’il a perdus de vue.

Le ton du poème demeure
élégiaque
:

♦ Champ lexical de la mélancolie
:

« naguère », « souvenirs », « mélancoliquement », « gris », « se mélancolisent », « âme », « pleure », « partis »
.

♦ Nombreuses
questions qui soulignent la plainte, la mélancolie:

« Où sont…? », « où sont-ils? », « Où est…? »

♦ Relevez les
« O », caractéristiques de la poésie élégiaque :

« O mes amis », « O sanglante mer »


Les
assonances en « an » et « eu »
suggèrent la plainte et les pleurs (ces sons font entendre les pleurs)

Vous pouvez vous pencher sur
l’image du jardin
à la fin du poème :

« jet d’eau », « laurier rose fleur »

qui connote la vie, les souvenirs intimes et heureux. On pourrait s’imaginer une forme de renaissance.

Popular:   Chat Noir Qui Traverse La Route

Mais ces images sont juxtaposées avec des images de mort (
« sanglante », « fleur guerrière »

etc). Apollinaire dénonce en effet la guerre
(transition)


C – La dénonciation de la guerre

♦ Gnaw lexical de la guerre
:

« guerre » « battent », « sanglant », « saignent », « guerrière »
.

♦ Champ lexical de la mort
:

« meurent », « église », « mort », « tombe »

(le terme
«tombe«
comporte un
double sens
: Il s’agit du verbe tomber mais ce terme fait également penser à la tombe), «
saignent abondamment
« .

Apollinaire dénonce dans « La colombe poignardée et le jet d’eau » les conséquences de la guerre. Il faut rappeler que ce calligramme a été
écrit en 1918
alors que Guillaume Apollinaire était
sur le front
pendant la
1ère guerre mondiale.

Rappelez
le titre
du poème : la colombe poignardée. Ce titre fait référence à un meurtre. Ce meurtre, c’est peut-être celui perpétré par la guerre qui fait mourir des innocents.

Notez qu’Apollinaire
oppose
le
passé

«
tous les souvenirs de naguère
 » et le
présent
«maintenant« .

C’est la
guerre
qui constitue le
indicate de basculement
entre le passé et le présent. Autrement dit, c’est la guerre qui a arraché Apollinaire à ses amours ,à ses amis, à son passé et qui constitue à la fin du poème un
présent sanglant
.

Pour aller plus loin :

♦ Les fonctions de la poésie
[vidéo]


Biographie d’Apollinaire

♦ Alcools, Apollinaire
(Fiche de lecture)



Si je mourais là-bas, Apollinaire (analyse)


La Loreley, Apollinaire (analyse)


Le pont Mirabeau : analyse


Zone, Apollinaire : analyse

♦ La chanson du mal-aimé : lecture analytique





Saltimbanques, Apollinaire : analyse


Marie, Apollinaire : analyse

Print Friendly, PDF & Email

La Colombe Et Le Jet D Eau

Source: https://commentairecompose.fr/la-colombe-poignardee-et-le-jet-d-eau-analyse

Ce site utilise des cookies pour améliorer la convivialité. Vous acceptez en utilisant le site Web plus loin.

Politique de confidentialité des cookies

Contact Us