Icône question orthographe

« elle south’est souvenu » ou « elle s’est souvenue » ?

Les règles d’accord du participe passé des verbes pronominaux sont un vrai casse-tête… sauf pour les verbes essentiellement pronominaux !

Icône réponse question orthographe

Est dit essentiellement pronominal un verbe qui n’existe qu’accompagné d’un pronom personnel, comme « s’évanouir » ou « se méfier » : on ne peut pas employer « évanouir » ou « méfier » seuls.

Le participe passé de ces verbes-là due south’accorde toujours avec le sujet.

> La duchesse southward’est évanouie.

> Ils ne se sont pas méfiés.

Seule exception à cette règle : le verbe « s’arroger ». Son participe passé ne s’accorde pas avec le sujet mais avec le COD si celui-ci précède le verbe.

> Les citoyens s’indignent des droits que le président s’est arrogés.

Pour ne plus commettre cette faute et beaucoup d’autres :

testez gratuitement nos modules d’entraînement sur world wide web.projet-voltaire.fr
Déjà plus de 7 millions d’utilisateurs !

Icône avis expert orthographe

Bruno Dewaele - champion du monde d'orthographe
Avis de l’expert –

Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes

Participe correctement accordé ou pas, c’est en tout cas avec le verbe
se gift, et avec celui-là seulement, que l’on est fondé à user du pronom « en » ! Si, en effet, l’on se
souvient
bien
de
quelque chose, on se
rappelle
obligatoirement
quelque chose. Ce dernier verbe ne pouvant se construire qu’avec un COD, sont fautifs des tours tels que « je me rappelle des beaux jours de la jeunesse » ou « je m’en rappelle »…

Icône exercices orthographe

Exercices (cherchez les erreurs)

  1. Les premiers arrivés se sont emparés des meilleurs sièges.
  2. Elle ne due south’est souvenu de son rendez-vous qu’à la dernière minute.
  3. La maîtresse du souverain s’est arrogé les pouvoirs d’une reine.
  4. Toutes mes perspectives d’avancement se sont envolé.
  5. Ma supérieure due south’est arrogée tout le mérite de mon travail.
  6. Quels privilèges elle s’est arrogés !
  7. La secrétaire ne s’est absenté qu’une fois au cours de l’année.
  8. Ma jeunesse s’est enfui sans que je grand’en rende compte.
  9. Les privilèges que le patron s’est arrogé provoquent la colère des employés.
  10. Les spectateurs se sont écriés : «  Allez Tsonga ! »

Icône réponses exercices orthographe

Réponses

  1. Phrase correcte.
  2. False. Il faut écrire : Elle ne s’est
    souvenue
    de son rendez-vous qu’à la dernière infinitesimal. Le verbe « souvenir » n’existe pas sans pronom personnel. « Se souvenir » est donc united nations verbe essentiellement pronominal, et son participe passé south’accorde avec le sujet.
  3. Phrase correcte.
  4. Faux. Il faut écrire : Toutes mes perspectives d’avancement se sont
    envolées. « S’envoler » est united nations verbe essentiellement pronominal (« envoler » seul n’existe pas). Son participe passé southward’accorde donc avec le sujet.
  5. Faux. Il faut écrire : Ma supérieure s’est
    arrogé
    tout le mérite de mon travail. Bien que « s’arroger » soit un verbe essentiellement pronominal, son participe passé ne s’accorde pas avec le sujet, mais avec le COD, du moins quand ce dernier le précède. Comme ce n’est pas le cas ici (le COD « tout le mérite de mon travail » adapt le participe passé), l’invariabilité est de rigueur.
  6. Phrase correcte.
  7. Fake. Il faut écrire : La secrétaire ne s’est
    absentée
    qu’une fois au cours de 50’année. « Southward’absenter » est united nations verbe essentiellement pronominal (« absenter » seul due north’existe pas). Son participe passé s’accorde donc avec le sujet.
  8. Faux. Il faut écrire : Ma jeunesse s’est
    enfuie
    sans que je m’en rende compte. « Southward’enfuir » est united nations verbe essentiellement pronominal (« enfuir » seul due north’existe pas). Son participe passé s’accorde donc avec le sujet, ici « ma jeunesse », féminin singulier.
  9. Faux. Il faut écrire : Les privilèges que le patron s’est
    arrogés
    provoquent la colère des employés. « S’arroger » se construit avec un COD : ici, « que » mis pour « les privilèges ». Le COD précédant le verbe, il commande l’accord du participe passé, qui prend la marque du pluriel et s’écrit « arrogés ».
  10. Phrase correcte.

Besoin de vous remettre à niveau en orthographe ?
Testez gratuitement nos modules d’entraînement sur world wide web.projet-voltaire.fr
Déjà plus de seven millions d’utilisateurs !

Icône auteur règle orthographe

Auteurs Projet Voltaire :

Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe, professeur agrégé de lettres modernes
Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
Pascal Hostachy, cofondateur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire